Dimanche 28 mars 7 28 /03 /Mars 15:01

undefined

 

NEW Formule de Blondel:

La prise de cotes .

Elle à pour but de réunir toutes les informations nécessaires à la reproduction de l’environnement de l’escalier sur une feuille de papier :La hauteur à gravir, c’est la distance verticale entre le sol et le palier d’arrivé. Cette distance doit être très précise, de l’ordre du millimètre. Elles doivent être prises au fil à plomb (Hauteur : 3000mm).


L’épaisseur du plancher. Il faut la prendre en compte dans le calcul de l’échappée (Épaisseur : 250mm).


La dimensions de la trémie. Elle a également une incidence sur l’échappée. Attention à bien vérifier l’équerrage de la trémie (Dimensions : 3300mm × 2250mm).


L’encombrement, c’est la longueur maximum que peut avoir votre escalier. A déterminer en fonction des contraintes du site : position des portes, des fenêtres, position du départ. Point sensibles : Le sens d’ouverture des portes, il faut veiller à ce qu’une porte ne s’ouvre pas sur le départ de l’escalier. La position des fenêtres. Si vous ne souhaitez pas que votre escalier traverse une fenêtre, pensez à les dessiner sur le plan pour les prendre en compte lors de la conception. L’ échappée calculée à partir des dimensions de la trémie et de l’épaisseur du plancher Sur cet exemple, l’encombrement est déterminé par l’échappée suivant les dimensions de la trémie et l’épaisseur du plancher. Elle sera tracée à partir des différentes vues.


Tracer les vues à partir de la prise de cote .

 


Implantation de la marche palière :

L’inconvénient de la marche palière dans les cas où la trémie n’est pas très grande est qu’elle réduit la longueur maximum de l’escalier et donc augmente la pente.


 


Vue de coté - marche palière et pente de l’escalier

Le giron de la marche palière peut être déterminé de plusieurs façons :


En additionnant l’épaisseur de la platine fixation, le recouvrement et le jeu laissé entre l’arrière de la marche et la platine fixation. Cela permet de minimiser l’encombrement de la marche palière et de garder le maximum de longueur pour l’escalier.


Pour faciliter la fabrication, la marche palière peut avoir le même giron qu’une marche de l’escalier.


Pour éviter que le limon ne dépasse de la dalle, un rapide traçage peut être réaliser pour calculer le giron minimum de la marche palière.


Pour déterminer l’encombrement de l’escalier :

Positionnez la marche palière 1.


Implantez l’échappée 2 .


Tracez la pente minimum de l’escalier 3 .


En déduire la longueur maximum de l’escalier 4 .



Vue de coté - encombrement de l’escalier

Ce tracé permet d’estimer l’encombrement de l’escalier. C’est une estimation, elle va seulement servir de base pour le calcul.


Le calcul des dimensions des marches :

Voici la règle la plus importante pour le calcul des dimensions et du nombre de marches d’un escalier. Il en existe plusieurs, dans ce document sera utilisée la plus commune. Pour pouvoir calculer les marches d’un escalier, il faut introduire un rapport mathématique liant la hauteur de marche et le giron. Ce rapport est communément appelé « formule de Blondel », du nom de l’architecte qui l’a introduite dans ses réalisations :


2 × hauteur de marche + 1 × giron = 630


Évidement l’exercice consistera à s’approcher au maximum de cette valeur, il est très rare de pouvoir l’atteindre.



Le calcul

Le calcul de l’escalier se fait par approches successives pour atteindre la formule de Blondel. Ensuite le choix se fait entre les différentes solutions calculées.


1

Diviser la hauteur de l’escalier (3000) par une hauteur moyenne de 175mm :


3000 ÷ 175 = 17,4 ⇒ Nombre de divisions possibles


3000 ÷ 17 = 176,5 ⇒ Hauteur de marche avec 17 divisions


3000 ÷ 18 = 166,7 ⇒ Hauteur de marche avec 18 divisions


2

Diviser la longueur maximum moins la marche palière (4185 - 100 = 4085) par le nombre de divisions trouvé (17 et 18) :


4085 ÷ 17 = 240,3 ⇒ Giron avec 17 divisions:


4085 ÷ 18 = 227,0 ⇒ Giron avec 18 divisions


3

Vérification de la formule de Blondel :


[Rappel : 2 × hauteur de marche + 1 × giron = 630]


En utilisant 17 divisions : 176,5 × 2 + 240,3 = 593


En utilisant 18 divisions : 166,7 × 2 + 227,0 = 560


Les résultats sont assez éloignés de 630. Il faut faire un essai avec 16 divisions.


1

Diviser la hauteur de l’escalier (3000) par 16 :


3000 ÷ 16 = 187,5 ⇒ Hauteur de marche avec 16 divisions


2

Diviser la longueur maximum (4185) par 16 divisions :


4085 ÷ 16 = 255,3 ⇒ Giron avec 16 divisions


3

Vérification de la formule de Blondel :


En utilisant 16 divisions : 187,5 × 2 + 255,3 = 630:


Le résultat se rapproche de 630 mais au détriment de la hauteur de marche. Il faut souvent faire plusieurs essais pour arriver à un résultat correct. Il y a deux résultats intéressants :


17 divisions

Hauteur de marche : 176,5

Giron : 240,3


16 divisions

Hauteur de marche : 187,5

Giron : 255,3


Le choix se fera en fonction de l’utilisation de l’escalier : privilégier la hauteur de marche ou la formule de Blondel. En général c’est la hauteur de marche qui prime sur le reste.

Le choix se portera sur la première solution : 17 divisions. C’est un bon compromis pour un escalier de maison particulière.

Traçage de l’escalier sur la Vue de coté : .

 


Retour photos ICI


Retour aux sommaire ICI


 


Par Multi views - Publié dans : Aide
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés